Comment ?

La sophrologie est basée sur des exercices de mobilisation physique douce associés a la respiration, et sur des visualisations positives pratiquées en état de vigilance atténuée.

 

Ces deux types d'exercice sont directement inspirés des grandes disciplines orientales de développement personnel :

Le Yoga : Pour la respiration, seul reflexe vital que nous savons contrôler, et puissant outil de gestion du corps et des émotions.

Le Zen : Pour la méditation. En l'occurence, une forme de méditation guidée et pourvue d'un but.

 

Le professeur Caycedo, neuropsychiatre inventeur de la sophrologie dans les années 70, s'est également basé sur toutes les techniques et connaissances de l'époque en matière de psychiatrie, au premier rang desquels l'hypnose, qu'il a commencé par pratiquer, avant de chercher à aller plus loin.

 

La sophrologie amène l'individu à se tourner vers lui même, et à percevoir objectivement le monde qui l'entoure. Associé à la détente physique, ce travail favorise des prises de conscience, propres à transformer la vie d'un individu. Le contrôle de cette transformation, permis par la sophrologie, permet à l'intéressé de remplir ses objectifs. L'autonomie, qui est un pilier de la sophrologie, permet de pérenniser ses acquis.